Villes du Maroc
  Meknès (59) -   Tanger (34) -   Rabat (28) -   Fès (25) -   Assilah (25) -   El-hajeb (17) -   Ifrane (12) -   Larache (9) -   Taza (8) -   Chefchaouen (8) -   Azrou (8) -   événement (8) -   Tétouan (7) -   Martil (6) -   Sefrou (6) -   Marrakech (5) -   Mdiq (5) -   Ain leuh (4) -   Bhalil (4) -   Sidi kacem (4) -   Ksar sghir (3) -   Mrirt (3) -   Fnideq (3) -   Ouezzane (3) -   Oum-rbia (3) -   Agouray (3) -   Eljadida (2) -   Cabo negro (2) -   Essaouira (2) -   Moulay bouselham (1) -   Oujda (1) -   Jerf elmelha (1) -   Agadir (1) -   Sebta (1) -   Mohammedia (1) -   Maroc (1) -   Taroudant (1) -   Moulay yakoub (1) -   Timhdit (1) - 

larache en images : coup de gueule

  Publié le 25-08-2013  - Semlali Mohamed
Partager sur        accueil

Sur la route de Tanger, et au lieu de m'engager directement dans l’autoroute qui se trouve à l'entrée de Larache et "zapper" celle-ci comme je fais d'habitude, j'ai décidé de visiter Larache, d'y passer quelque temps. Cette ville a un grand potentiel, notamment sur le plan touristique, mais ce potentiel est vraiment gâché : des saletés partout, les sites historiques en piteux état. les autorités de cette ville ne foutent rien ou quoi ?! La place Tahrir, dans laquelle j'ai pris le petit déjeuner (un verre de thé à la menthe et des œufs brouillés à l'huile d'olive) venait de servir à un concert nocturne : des saletés jonchaient le sol. j'ai franchi la célèbre porte de la place pour voir le merveilleux spectacle qui se cache derrière. La promesse de la porte donne lieu à une vraie déception : des ruelles misérables et rien de plus : la porte du palais qui débouche sur un taudis. je me suis dis que le fort portugais qui se trouve à une centaine de mètres serait mieux loti ... Quelle déception ! sur la route, on passe par la corniche, un clochard dormait au milieu de la pagode en ruine. le site historique (le fort portugais) est non seulement fissuré de toutes parts, mais il est transformé en un dépotoir : à l'intérieur du caca partout, une odeur âcre d'urine et des drogués (il ne faut surtout pas s'y aventurer seul). le fort donne accès à une vue splendide sur le port, mais les murs menacent de s'écrouler à tout moment et de crevasses ici et là risquent de vous avaler. Je ne sais pas, d'ailleurs, qui est le criminel qui a ordonné de construire des poutres de béton à l'intérieur même du fort, probablement pour soutenir le fort (projet inachevé), l'enlaidissant encore plus.(Normalement les monuments doivent être restaurés en respectant les matières d'origine !) Franchement, je n'ai jamais vu une ville qui méprise autant son patrimoine historique et naturel et le maltraite au lieu de le réhabiliter et le rentabiliser.
Ceci dit, si j'ai été un peu sévère dans ma description, c'est seulement parce que je pense que Larache n'a rien à envier à Assilah ou à Tanger ses voisines, mais je n'arrive pas à comprendre l'inefficacité des élus et de la société civile à Larache. Voici d'ailleurs quelques photos qui montrent toute la beauté de la ville qui a besoin d'être mise en valeur.

larache en images : coup de gueule




Mots-clefslarache,place,fort portugais



Lieux au gré du vent



Poster un commentaire

©vasymaroc.com
confidentialité 2013